En bref...  
 


Héritiers d'une tradition qui remonte au XIXème siècle, les Harriers et Harriets organisent régulièrement des courses poursuites selon différents principes; le Lorient Hash House Harriers applique le principe originel de la course "life" qui est le suivant:
Quelques temps avant la course, deux membres volontaires, appelés lièvres, ont préparé un parcours connu d'eux seuls. Le jour de la course ces lièvres s'élancent en premier sur leur parcours en laissant derrière eux des traces significatives sur le sol. C'est le marquage.
Les autres membres, les poursuivants ( Harriers et Harriets), partent quelques minutes après et, à l'aide des marques laissées par les lièvres, vont tenter de les rattraper avant qu'ils n'aient atteint le point d'arrivée ( finish).
Ce point d'arrivée a obligatoirement été fixé avant le départ et matérialisé - pour ce qui concerne les courses organisées par le Lorient HHH - par la présence d'une glacière contenant au moins deux bières.Ceci, afin que les lièvres ne changent pas leur parcours en cours de route sour la pression de leurs poursuivants.
Si les lièvres arrivent avant leurs poursuivants, ils ont gagné... l'estime de ceux-ci. S'ils sont rattrapés, on dit qu'ils sont "catchés" et c'est l'auteur de cet "exploit" ( ne reculons pas devant le terme!) qui bénéficie de toute l'attention des autres membres!

Chaque course se termine par un pot de l'amitié et de remerciements. C'est le down downs time où, selon la tradition également, chaque membre peut inviter un autre à accomplir un "rite" qui varie selon les terres d'accueil des "Hashers". A Lorient, pays celtique et français, les membres sont bien évidemment inviter à boire un verre... cul-sec!

Il existe bien sûr quelques règles qui tentent d'organiser un temps soit peu toute cette activité. Elles sont détaillées par ailleurs sur ce site.Ce qu'il faut retenir, c'est que le "Hash" comme l'appellent les habitués est un bon moyen de faire un peu de sport, découvrir des sentiers superbes et... se payer de franches parties de rigolade!