Hash Trash 87

 

Retour virtual

    Date : 11 mai 2003
    Lièvre : Peppy Le Screw
    Apprenti Lièvre : Virtual catch Potatoe
    Lieu : Caudan
    Harriers : 69, Gentle Averell, IFF, Pigeon Biker, Skin Flute, Snoopy Breizh, Submersible Turd
    Harriets :  Dancing Fidget, Mamma Breizh, Mother French Frog, Princesse Bisou, Singing French Flute
    First timers :
    Second timers :
    Third timer :
    0

    A l’occasion de ce sentier découverte le Lorient Hash House Harriers nous a permis d’approcher un animal aussi curieux que sympathique, le Peppy Le Screw.
    Le Peppy (
    Leporem occasio dominicalis) est un cousin éloigné du lièvre. Il se reconnaît facilement à sa protubérante moustache. Véloce et endurant, le Peppy présente cependant un léger déséquilibre dans sa solide constitution physique. Si ses membres supérieurs sont extraordinairement musclés ( celui qui a serré la patte d’un Peppy s’en souvient longtemps !), ses membres inférieurs présentent quelques faiblesses au niveau des chevilles, imposant régulièrement au Peppy de longues périodes d’immobilité. A noter que le Peppy semble s’être remis de son allergie au moumoute qui lui faisait tomber les oreilles l’an dernier. Pour clore cette revue d’anatomie, ajoutons que le Peppy reste cependant sujet à des pneumonies atypiques printanières qui le clouent subitement au gîte.
    Nous avons suivi le Peppy dans les marais de la région de Caudan dont il connaît tous les coins et recoins ( bien qu’il gîte plutôt en montagne d’où il tire son salut…). Sa rapidité permet au Peppy d’échapper à ses prédateurs habituels. Citons parmi ceux-ci le 69 et le Gentle Averell, imposants mais un peu lents pachydermes, l’IFF rapide et rusé, le volubile volatile Skin Flute, à la plume parfois brillante mais souvent acérée, et le Sub, endurant coureur au sens de l’orientation quelque peu… déroutant !
    Le Peppy que nous avons pu suivre était accompagné d’une partie de sa progéniture. Force est de constater que le petit du Peppy est plus grand que son géniteur. Est-ce sa nourriture à base de pommes de terre ? Nous n’avons malheureusement pas pu approfondir nos observations, ce jeune mâle un peu farouche s’étant échappé avant la fin.
    C’est au point d’eau que nous avons retrouvé toute cette sympathique faune. Notons que le Peppy a comme points communs avec les limaces de fréquenter le potager… et d’aimer la bière. Il l’apprécie tant que vous pouvez facilement en cette occasion l’attirer avec une blague et un verre de bière. Il avale alors ce dernier avec une dextérité déconcertante qui force l’admiration ! A tel point que ses congénères font cercle et poussent de petits cris curieux du genre " him, him, … Love him ! ". Par contre n’imitez jamais le bruit de la pluie avec un bâton ! Cela met le Peppy dans une colère noire !
    Bref, un bien sympathique spécimen qui gagne à être (pour)suivi !

    Pour notre prochaine sortie, nous tâcherons de capturer le Sub et l’IFF, lors d’une sortie nocturne qui vous en dira plus long sur cet étrange bestiaire que constitue le Lorient Hash House Harriers ! On on !